Single Blog

Le guide complet Amazon FBA Private Label

mars 16, 2018, Written by 0 comment

Comment créer un Private Label sur Amazon?

Se lancer sur le « Private Label » Amazon FBA peut s’avérer particulièrement bénéfique pour un commerçant. Étant donné qu’il s’agit là de la plateforme la plus populaire du business en ligne, vous aveza toutes les chances d’écouler facilement vos produits en masse. Voici le guide complet pour démarrer son Private Label sur Amazon FBA en 10 étapes.

  1. Le choix de la forme de catégorie Amazon

C’est la première étape pour se lancer dans Amazon private label. Ici, vous devrez choisir une catégorie (ou niche) qui vous intéresse réellement. Il est préférable de miser sur des zones de produits qui ne présentent pas le besoin d’afficher la marque (ustensiles, appareils électroménagers, décoration intérieure, accessoires, etc.). Il n’est pas nécessaire de se procurer un produit « parfait ». De plus, si vous respectez les exigences des podcasts, cela devient même impossible. Votre objectif étant de mettre en place une marque, vous serez dans tous les cas amené à vendre des produits différents dans votre créneau. Ayez également en tête qu’en remplissant la demande au registre des marques, vous n’aurez pas le droit de sélectionner plus d’une catégorie. Cette méthode vise d’ailleurs à vous aider à développer des produits de niche similaires. Il faut savoir qu’Amazon est assez exigeant en ce qui concerne les différentes étapes pour savoir comment créer une marque amazon. Même s’il existe une application pour choisir un deuxième identifiant, vous serez obligé de l’annuler à un moment ou un autre. Les applications avec plusieurs attributs clés ne sont plus autorisées par Amazon.

  1. Le choix des produits à vendre

Si l’on se demande comment vendre sur amazon ou comment créer une marque sur amazon, c’est parce que d’une manière ou d’une autre, on est parfaitement conscient des avantages que propose la plateforme. Toutefois, pour être sûr que la satisfaction sera bien au rendez-vous, il faudra veiller à bien choisir les produits à vendre. C’est le seul moyen d’éviter l’échec. Commencez par vous demander si le produit sera compétitif ou pas. Parce qu’en fin de compte, il ne sert à rien de vouloir proposer des articles totalement nouveaux. Vous risqueriez facilement de regretter votre inscription sur Amazon FBA.

Le produit doit avoir un bon retour sur investissement. C’est ce qu’on appelle le ROI. Au lieu d’essayer de vouloir calculer la marge bénéficiaire, vous devrez plutôt vous concentrer sur le calcul du retour d’investissement. Ce que beaucoup de vendeurs ignorent, c’est que le calcul de la marge bénéficiaire ne suffit pas toujours pour faire un bon choix. Le ROI vous permettra de savoir combien il vous faut investir pour tel ou tel produit afin d’être sûr que la satisfaction sera au rendez-vous. Il y a autre chose que vous devez également savoir concernant le choix des produits à vendre, il s’agit de la qualité.

En effet, peu importe la qualité (irréprochable) de vos articles, il n’est pas évident de convaincre les internautes que vous avez un produit meilleur que celui de la concurrence. Il est donc préférable de ne pas vous appuyer sur ce critère pour proposer des prix. Si vous voulez savoir comment créer une marque sur amazon et obtenir un franc succès, il vous faudra toujours proposer des tarifs raisonnables à la clientèle, peu importe la qualité du produit.

Évitez aussi les produits saisonniers, lesquels ne peuvent être vendus que durant une période bien déterminée dans l’année. Tout le monde n’est pas toujours en mesure de mettre en place une bonne stratégie sur la façon d’acheter et de gérer de façon efficace les stocks saisonniers. Si vous êtes un débutant sur Amazon FBA Private Label, vous ne pouvez pas vous permettre de vous procurer des produits saisonniers. Sur Amazon, vous avez toujours la possibilité d’identifier le meilleur moyen de trouver des produits rentables sur la plateforme.

  1. La négociation avec les fournisseurs sur Alibaba

La gestion du prix d’achat avec votre fournisseur peut vous permettre de faire d’intéressantes économies. Il ne faudrait pas oublier que vous bénéficiez de 50 % de vos marges lorsque vous décidez d’acheter à bas prix plutôt que de vouloir vendre à des tarifs élevés. C’est une étape qui ne doit donc pas être négligée. Il est toujours possible de bien négocier avec les vendeurs chinois. Rendez-vous sur Alibaba.com et contactez autant de fournisseurs que vous pourrez (10 au minimum). Les questions que vous allez leur poser devront être courtes, claires et très précises. En négociation, vous devez toujours veiller à bien vous faire comprendre et la meilleure manière d’y parvenir est d’opter pour un langage simple dans votre email. Prenez ensuite le temps de comparer les prix sur 1688.com. Les fournisseurs avec l’option parité DDP ou DDU sont des fournisseurs fiables. Interrogez-leur sur le délai de fabrication et sur la possibilité (ou non) de marquer le produit avec votre logo. Posez-leur toutes les questions qui vous intéressent, mais restez toujours simple et clair dans vos propos.

Si vous décidez de passer une commande sur Alibaba, l’idéal serait de vous procurer 4 ou 5 produits différents au lieu de vouloir obtenir beaucoup d’inventaires d’un seul et même produit. Si vous faites cela, vous réduisez vos chances de succès. Si vous êtes débutant et que vous commandez une petite quantité, vous avez la possibilité de vous servir du fret aérien. Le fournisseur se chargera du travail. Vous pouvez également organiser la livraison à l’aide du service UPS. Mais dans ce cas, assurez-vous que la commande soit inférieure à 2300 dollars. Si elle dépasse cette somme, vous pourrez être exposé à des procédures personnalisées et des taxes supplémentaires également.

  1. La création d’un logo

Tous les fournisseurs n’acceptent pas toujours que vous apposiez votre marque sur le produit. Pourtant, il s’agit là d’une démarche qui peut vous assurer d’une réelle réussite et qui vous simplifie dans votre projet comment faire un private label. La création de logos peut être réalisée par un designer d’Upwork, ou même de Fiverr. Il reste toutefois préférable de faire appel à un concepteur de fabricant. Presque toutes les usines en ont et le travail peut être réalisé gratuitement. Tout ce que vous avez à faire, c’est de les envoyer un dessin à main levée afin qu’ils sachent ce qu’il faudra imprimer sur le produit. Vous pouvez aussi vous contenter de leur envoyer le nom de la marque dans un document Word.

  1. La configuration du compte Amazon

Savoir comment faire un private label peut vous être beaucoup plus bénéfique que vous ne le soupçonnez réellement. La configuration du compte Amazon vous permettra de vendre sur plusieurs pays si vous êtes un vendeur international. Vous trouverez sur Amazon la liste des pays pris en charge. Si le votre n’y figure pas, il vous faudra créer un compte Payoneer et l’enregistrer. Vous pourrez alors recevoir vos paiements à temps. La transaction se fera sur votre compte bancaire local.

Une fois que vous aurez fini de configurer votre compte, il vous faudra alors créer une liste. Dans ce cas, le choix des photos et de leurs titres revêtira d’une importance capitale pour votre projet. Prenez toujours la peine de bien travailler les descriptions, les puces, les titres et les mots-clés. Vous pouvez même faire appel à un professionnel pour qu’il se charge du travail. C’est une étape très importante pour réussir sur Amazon private label. L’utilisation de plusieurs mots-clés dans le titre vous permettra de générer plus de trafic. L’outil Keyword Inspector peut vous être d’une aide précieuse dans le choix des mots clés. Il vous permet de connaître les mots utilisés par vos concurrents en un clic.

  1. Lancement de produit sur Amazon FBA

Réussir sur Amazon avec votre private label n’est pas toujours évident. Bien au contraire d’ailleurs, il s’agit là de tout un processus et chaque détail compte. Il est possible que longtemps après vos débuts, vous n’obteniez pas de vente ni d’avis et que votre produit ne se retrouve même pas sur le classement des vendeurs Amazon. Cette situation s’explique par le fait que vous n’avez pas pris la peine de bien vous informer depuis le début. En effet, si vous mettez en ligne votre produit, vous devez essayer d’agir comme un visiteur et vous mettre vous-même à la recherche de votre produit. Insérez des mots clés pour y parvenir, des descriptions et tout ce que vous voudrez.

Quand vous aurez enfin trouvé le produit, vous saurez alors ce qui clochait depuis tout ce temps. Parce qu’en fin de compte, tout le temps qu’il vous a pris (à vous) pour trouver le produit, les internautes ne le feront pas eux. Lorsqu’ils viennent sur la barre de recherches, ils tapent des mots simples et cliquent sur les résultats trouvés. Si, pour accéder à vos articles, il faut insérer plusieurs mots, vous aurez du mal à vous faire un succès sur Amazon FBA. Sachez également que même si les visiteurs finissent par trouver vos produits et qu’ils ne retrouvent aucun avis concernant les avantages et caractéristiques de l’article, ils ne seront pas enclins à acheter. Vous devez donc éviter cela. Des produits qui intéressent véritablement et des mots simples pour vous retrouver facilement seront indispensables pour avoir des avis positifs. Plus vous aurez d’avis, plus vous aurez de clients, c’est un fait.

Vous avez la possibilité de demander de l’aide à votre entourage. Vos amis, vos voisins et les membres de votre famille peuvent se mettre à rechercher manuellement votre produit sur Amazon et à acheter ensuite. Si vous obtenez un grand nombre de ventes et d’avis dans les meilleurs délais, Amazon se chargera de bien classer votre produit et de le montrer organiquement aux clients. Vous devez donc vous arranger pour que les gens viennent faire la recherche manuelle et qu’ils achètent. Vous avez même la possibilité d’embaucher quelqu’un juste pour cela. Pour cette dernière option, des sites tels que Fiverr.com et Upwork.com pourraient vous être d’une aide précieuse. Dans tous les cas, les achats et avis positifs vous aideront à bien vous positionner. Même si quelqu’un tente d’effectuer un examen approfondi (certains concurrents, ou même Amazon), il découvrira seulement que les personnes ont effectivement acheté votre produit. Les liens que vous avez avec ces derniers n’importent pas. Ils n’auront donc rien à vous reprocher et la plateforme va bien classer votre produit. Vous mettez ainsi de votre côté toutes les chances pour vous assurer d’une bonne dose de succès.

  1. La campagne PPC (Pay Per Click)

Le PPC peut être mis en marche rien qu’après avoir reçu deux avis seulement. Sachez toutefois qu’il n’est pas toujours facile d’obtenir des annonces sponsorisées, surtout lorsque vous n’en êtes qu’au début. De la patience et de l’organisation devront être au rendez-vous puisque les annonceurs veulent s’assurer d’une présence rentable à long terme. Soyez toujours bien préparé pour la première diffusion de produits sponsorisés. L’annonce doit répondre à certaines règles si vous voulez que votre présence sur Amazon private label soit une réussite totale.

Tout d’abord, procédez à la recherche de mots clés. Comme mentionné un peu plus haut, Keyword Inspector peut vous être d’une grande aide. Ensuite, prenez le temps d’insérer plusieurs mots-clés dans une campagne de correspondance large (50 à 70 mots clés). Vous allez ensuite laisser fonctionner durant une période de 10 jours. Après cela, il vous faudra mettre en place un rapport dans le but d’identifier les mots clés qui sont rentables. Vous allez les mettre dans une campagne de correspondance d’expressions et vous allez les ajouter dans votre campagne « Expression exacte » sous forme de mots clés à exclure dans la campagne « Large ». L’étape suivante (qui se fera après un certain temps) consistera à identifier les mots clés qui convertissent les mots clés, et à insérer la phrase clé pour la campagne de correspondance exacte. Finalement, vous allez optimiser et ajuster les enchères dans vos campagnes exactes.

L’idéal serait de ne pas facturer ce montant, mais ils facturent toujours beaucoup plus que nécessaire. L’avantage c’est qu’il s’agit là d’un bon moyen de vous assurer que vous vous trouvez en haut de la page. Vous avez la possibilité de réduire les enchères bien plus tard après.

N’oubliez pas notre guide pour analyser et optimiser vos campagnes PPC. 

ebook-ppc-amazon-amzcockpit

ebook-ppc-amazon-amzcockpit

  1. Optimiser le taux de conversion

Savoir comment vendre sur amazon et comment créer une marque sur amazon n’est en principe pas très difficile. En veillant à respecter au mieux les étapes, on peut y parvenir sans grande difficulté. Cependant, il importe également de préciser que la vente sur Amazon private label nécessite de la patience. Pour bénéficier d’un grand nombre de vues, vous devrez laisser du temps au temps. À mesure que les jours passent, les vues augmentent petit à petit. Mais en tant que vendeur qui cherche à se faire de l’argent tous les jours, on ne peut pas dire que le temps soit ce que vous ayez de plus grand. Bien au contraire d’ailleurs ! Vous devrez donc vous bouger.

L’optimisation sera le seul moyen de vous aider à toujours générer plus de trafic. Aucun détail ne devra être négligé dans ce cas. Il vous faudra penser à tout. Commencez donc par vous interroger sur le choix des photos. Sont-elles suffisamment engageantes ? Parviennent-elles réellement à accrocher les gens ? Essayez donc de vous mettre à la place des visiteurs et vous aurez peut-être la réponse à ces questions. Vous pouvez également recueillir l’opinion de votre entourage. Les photos doivent véritablement captiver l’attention des internautes. La qualité sera donc à privilégier. D’ailleurs, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour ce genre de travail. Le spécialiste se chargera de mettre en place des photos qui accrochent véritablement. C’est le genre d’investissement qui est toujours rentable.

Une fois que vous serez parvenu à inciter le visiteur à cliquer sur votre produit, d’autres facteurs entrent alors en jeu. Il s’agit là des avis qu’ils y trouveront, mais également de leurs prix. Ne jamais sous-estimer le pouvoir que le prix peut avoir sur le comportement de l’internaute. C’est un des éléments qui peuvent véritablement amener le visiteur à vouloir acheter (ou pas). On dit d’ailleurs que les avis et les prix sont des pilotes. Ces facteurs permettent d’augmenter le taux de conversion.

Sur Amazon FBA, les taux de conversion améliorés présentent un avantage très significatif. Ce sera grâce à cela que vous parvenez à améliorer le positionnement SERP. Aucun détail ne devra donc être lésé pour l’optimisation du taux de conversion. Prenez le temps (autant de temps qu’il faudra) pour perfectionner vos titres, pour rédiger des descriptions qui intéressent véritablement. Travaillez sur les puces et les bullets. Embauchez même un photographe professionnel pour qu’il vous fasse de très belles images tout aussi nettes. Encore une fois également : choisissez bien vos mots clés ! Dans le milieu du business en ligne, les mots clés ont une signification particulière. Ils peuvent vous aider à développer facilement votre activité, tout comme ils peuvent vous rendre « invisibles ». Les outils pouvant vous aider dans le choix de mots-clés sont nombreux.

Pour savoir comment faire un private label et s’assurer d’une réussite, Keyword Inspector sera à privilégier. Grâce à Fiverr, Upwork, ou vos amis qui évoluent dans le domaine du marketing, vous saurez si votre liste est adaptée au public.

  1. L’email marketing

L’email marketing présente plusieurs avantages dans le monde du e-commerce. Pour chaque achat, l’utilisation d’emails de suivi peut vous permettre d’obtenir des avis organiques. Ce qui facilite votre positionnement avec Amazon. Les emails de suivi peuvent se faire de façon manuelle. Ce serait l’idéal d’ailleurs. Cela vous permettra d’augmenter vos chances d’atteindre le destinataire. Ce dernier va alors se mettre à donner son opinion sur votre page. Bien sûr, il faut aussi dire qu’il s’agit là d’une méthode qui requiert beaucoup de temps, mais également du travail. Ce n’est donc pas évident de s’y mettre puisque la majeure partie des commerçants qui décident de vendre sur Amazon FBA en mode Private Label le font également par manque de temps et pour alléger leur travail.

Toutefois, AMZcockpit (autorépondeur pour amazon) se charge de vous faciliter au mieux. Il s’agit d’un outil qui a pour objectif d’augmenter le nombre d’avis sur Amazon. Tous les vendeurs peuvent l’utiliser mais il faut avoir un compte professionnel. Le principe est simple. Une fois que vous aurez installé l’application, elle se chargera d’envoyer de façon automatique un mail aux acheteurs qui ont passé une commande dans votre boutique. AMZcockpit envoie des emails automatiques à des milliers de commandes sur une base quotidienne. C’est un outil qui est conforme aux CGU d’Amazon. La plateforme l’a donc approuvé et vous ne risquez aucune forme de sanction en l’utilisant. Quand on sait que les commentaires positifs peuvent influer sur les ventes Amazon FBA, il apparait indispensable de saisir toutes les opportunités qui vous permettront d’en avoir. Avec AMZcockpit, vous recueillez les avis sans grande difficulté et le tout automatiquement.

  1. Toujours faire une évaluation

Comme sur tous les Marketplaces, une vente, ça se prépare ! Il ne sert à rien de vouloir agir de façon spontanée et de se dire qu’il suffit de foncer. Si Amazon est devenue aujourd’hui LA plateforme la plus populaire du monde, ce n’est pas pour rien. Il y a des règles à respecter pour ceux qui veulent savoir comment créer une marque sur amazon ou comment faire un private label. Chaque détail compte sur cette plateforme. Un peu de négligence et vous êtes rapidement dépassé par la concurrence. Il est donc indispensable de bien se préparer avant de vouloir vendre sur Amazon private label. Lancer ses produits et se dire que les ventes viendront plus tard sera le meilleur moyen de vous assurer d’un échec sans précédent. N’oubliez pas que le fait de vendre sur la plateforme c’est avant tout un investissement. Si vous ne voulez pas que tout ce que vous avez investi jusque-là soit nul, vous devrez vous assurer de vendre avant même de lancer le produit. Toutes les étapes qui ont été énumérées dans l’article n’ont d’objectif que de vous aider à écouler vos produits en masse. Un mauvais design, des mots-clés qui n’intéressent pas, un titre qui n’accroche pas… et vous êtes foutu ! Alors encore une fois, prenez toujours le temps de bien penser votre projet et de travailler chaque détail. C’est l’unique moyen de s’assurer d’une réussite.

AMZ cockpit

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *