Single Blog

Comment traduire vos listings Amazon FBA ?

30/04/2019, Written by 0 comment

Comment traduire vos listings Amazon FBA ?

Dans cet article, ou plutôt dans cette vidéo, nous vous montrons comment traduire vos listings Amazon.
Deux techniques automatiques et deux techniques humaines pour une traduction parfaite de vos produits.

Directement via le seller central d’amazon, ou deux autres techniques 😉

 

Transcription de la vidéo Youtube: Comment traduire vos listings Amazon FBA?

Salut, c’est Jérôme. Aujourd’hui, je vais vous montrer comment traduire automatiquement vos listings sans parler cinq langues différentes. C’est parti !

Je fais cette vidéo car j’ai eu une conversation, il y a deux jours, avec une utilisatrice d’AMZCockpit qui m’a dit qu’elle vend plutôt bien en France, mais que, par contre, elle ne s’est pas lancée sur les autres pays d’Europe car elle ne parle que le français et un peu l’anglais. Je lui ai donc dit qu’il y a des façons de traduire automatiquement ses listings sans parler, pour autant, cinq ou six langues différentes. Elle a été surprise de ce que je lui ai dit, et c’est pour cela que je fais cette vidéo, afin de partager avec vous ces petits « trucs et astuces », afin que vous puissiez multiplier vos ventes dans tous les pays d’Europe, sans pour autant parler 5 langues…

Je vous fais donc tout simplement cette vidéo dans ce but, et on passe maintenant sur mon écran pour vous expliquer les trois ou quatre façons de traduire vos listings sur le seller central d’amazon, que ce soit en automatique ou en manuel.

N’oubliez pas de lire notre article sur « comment écrire un bon listing Amazon« .

Voici donc la première méthode pour traduire vos listings Amazon, c’est une méthode automatique.

Pour cela, on va se rendre sur le Seller central. On est donc sur le « Dashboard » ou tableau de bord. On va alors tout en bas de la page, au niveau de « Autoriser plus d’offres », puis on se dirige au milieu sur « Traduisez vos offres », qui nous amène alors sur une page où est indiqué « Traduire vos produits ».

On va alors avoir deux manières de procéder: l’une automatique et l’autre humaine ou manuelle. Sur cette page, on peut lire « Vous souhaitez vendre vos produits sur d’autres Marketplace Amazon, mais vous ne disposez pas des pages détaillées des produits dans la langue locale ? Avec « Traduire vos produits », vous pouvez traduire les pages détaillées des produits afin de créer de nouvelles offres sur un Marketplace cible. » En d’autres termes, on va prendre un produit créé pour la France, afin de le faire traduire automatiquement par Amazon Seller central sur un marketplace de destination, que ce soit l’Angleterre, l’Allemagne…

Pour cela, on va simplement cliquer sur « Nouvelle demande de traduction » puis on choisira de traduire à partir du français vers l’anglais. Un peu plus bas, vous tapez votre ASIN si vous le connaissez ou vous allez le chercher dans la liste de vos produits. Ici, nous allons sélectionner un produit que j’ai créé pour l’occasion et qui n’est pas sur les autres marketplace, il s’agit de « chaussures de protection moto ». On va donc le sélectionner – ou on aurait pu aussi faire un copier-coller -, puis on clique sur « Vérifier l’éligibilité ». Là, on peut voir que ce produit est éligible à la traduction de la France vers l’Angleterre. On clique alors sur « Continuer », on choisit ensuite « Traduction automatique, Gratuit », puis « Passer la commande ». Le total de la commande est bien de 0€ puisque c’est de l’automatique, on clique donc sur « Approuver » et le message suivant apparait : « Votre demande de traduction a bien été envoyée, votre numéro de commande est le… ». Il faudra alors simplement attendre que l’état de cette commande passe en « Terminé ».

C’était donc la première façon de traduire automatiquement vos listings sur le Seller central d’Amazon .fr. On passe ensuite à la deuxième méthode.

Pour la deuxième méthode, on va rester sur le seller central. On retourne sur « Autoriser plus d’offres » puis sur « Traduisez vos offres ».

Petit détail supplémentaire concernant cette méthode de traduction : il vous suffit de cliquer sur « en savoir plus » et là vous trouverez tous les détails concernant cette méthode de traduction. Vous y retrouvez donc la méthode manuelle et la méthode automatique vues précédemment, ainsi que tout ce qu’il est possible de faire. L’indication « th » correspond à la traduction humaine et « ta » à traduction automatique. On constate que la traduction automatique est disponible pour quasiment toutes les catégories, sauf celles des vêtements et des chaussures. Avec la première méthode dont je vous ai parlé, vous allez donc pouvoir quasiment traduire automatiquement, sur tous vos produits, vos listings via le seller central – sauf pour les catégories vêtements et chaussures. Donc n’hésitez pas à lire cette aide précieuse directement sur le seller central d’Amazon, car cela va vraiment vous aider. Il me semble alors inutile de tout réexpliquer dans cette vidéo, puisqu’il vous suffit de vous connecter sur le seller central et d’aller sur « en savoir plus », pour avoir tous les détails de cette méthode !

Maintenant, on va reprendre notre nouvelle demande de traduction, on va toujours choisir le français mais cette fois-ci on va choisir l’allemand. On clique sur « continuer » et là on va coller l’ASIN qu’on connaît. On clique sur « Vérifier l’éligibilité » et ce produit est éligible. Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas encore été créé sur la marketplace allemande. On va sur « continuer », puis on choisit « traduction humaine » et donc là on voit que l’opération va coûter 1€16 pour traduire ce listing, en sachant que ce listing n’est pas du tout optimisé puisque je n’ai pas tapé les « bullet points », les mots clés ni la description. Donc, pour traduire uniquement un petit titre, cela coûterait 1€16 HT, donc total de la commande avec la TVA 1€36.

La date d’envoi estimée de la traduction humaine est le 6 mai et aujourd’hui nous sommes le 17 avril. Il faut donc compter quelques jours voire quelques semaines pour pouvoir faire traduire ce listing de façon humaine. Je ne sais pas exactement quel est leur process mais il y aura, dans tous les cas, un agent, un employé de chez Amazon ou même un freelance qui va récupérer votre listing et le traduire manuellement du français vers l’allemand, selon ce que l’on vient de choisir dans notre paramétrage. Il suffit alors de valider la commande et d’attendre ensuite la fin de la traduction de votre listing de la part d’un « humain ».

On passe maintenant à la troisième méthode pour traduire vos listings

Ce n’est pas la meilleure mais c’est pourtant celle que je privilégierai dans un premier temps, afin d’avoir vos listings directement sur Amazon dans tous les pays d’Europe. Le principe est très simple : on va utiliser Google Sheet – qui est le Excel de Google – pour aller tout simplement traduire automatiquement vos listings du français vers l’anglais, l’allemand, l’italien, l’espagnol et même pourquoi pas le japonais, de façon à vous montrer que ça marche avec toutes les langues.

Le principe est donc d’utiliser l’API de Google Translate directement sur Google Sheet. Pour cela, dans la colonne « Français », vous allez avoir le titre, les 5 bullet points, puis tous les mots clés. Il va donc falloir saisir votre texte ici ou le copier-coller directement depuis votre fiche produit Amazon – sur le seller central ou en passant directement via votre produit en ligne sur Amazon. Vous faites donc un copier-coller de la version française ou, si vous êtes dans le processus de création de votre listing de base, vous allez saisir directement votre titre, vos bullet points, mais aussi votre description et vos mots clés.

Ensuite, grâce à une formule d’Excel ou une de Google Sheet, cette colonne en français va être traduite sur la colonne suivante en anglais, puis en allemand, en italien, en espagnol et en japonais. Si vous le souhaitez, vous pouvez même ajouter toutes les autres langues possibles et inimaginables ! (Bien que, à mon sens, ce ne soit pas très utile dans un premier temps). Pour la formule, nous allons prendre l’exemple de cet humidificateur : son ASIN est B073SDLCLK, si vous voulez aller le voir directement sur Amazon. J’ai été copier et coller son titre, ses bullet et ses mots clés que j’ai pu trouver. Ici, on peut voir que les formules ne fonctionnent pas, tout simplement car c’est vide.

La formule « magique » est donc toute simple, il s’agit de :

=GOOGLETRANSLATE(B2; »auto »; »en »)

  • B2 c’est la case ici,
  • « auto » signifie que c’est la langue initiale, donc la langue de base à partir de laquelle on doit s’appuyer pour traduire, dans notre case B2. Par principe j’ai mis « auto », afin qu’il détecte automatiquement la langue, mais j’aurais très bien pu mettre « FR » et vous voyez que ça fonctionne bien aussi. Mais je préfère laisser en mode « auto », afin que ça détecte automatiquement et que ce soit beaucoup plus simple.

On recharge la page et vous voyez donc qu’ici on a la langue « B2 » en auto qui va vers « EN » pour l’anglais. Dans la colonne suivante, on a toujours B2 qui part de « auto » (détection automatique de la langue) vers l’allemand, puis la même chose vers l’talien, l’espagnol et le japonais (« JA »). Si vous voulez rajouter des langues, vous pouvez le faire ici : il suffit de taper sur google translate et google Sheet la liste des pays par exemple, et vous allez trouver tous les pays et toutes les langues dans lesquelles on peut traduire vos listings. Encore une fois, je n’en vois pas vraiment l’intérêt, mais ça peut être utile pour votre activité courante, ou même dans un autre cadre que vos listings Amazon.

On peut constater que les traductions sont plutôt correctes, réalisées dans un anglais assez correct, ça me paraît vraiment cohérent. Après, bien que ce ne soit pas l’idéal, il nous a fallu à peine 30 secondes donc, si vous avez ce template-là, vous y copiez tous vos listings français et leurs données en français. Et vous aurez alors, sur une seule et même page, sur un seul et même visuel, toutes les langues que vous pourrez ensuite copier et venir coller directement sur le seller central. Ainsi, vous allez pouvoir avoir rapidement des listings – qui sont traduits et vendables – mis en ligne sur tous les pays d’Europe.

Donc ne faîtes pas la même erreur que la personne que j’avais au téléphone il y a deux jours et qui me disait : « Je ne peux pas les faire parce que je ne parle pas anglais » ou « je ne parle pas allemand et du coup je n’ai pas envie d’avoir des listings un peu pourris et pas forcément optimisés ». Dites-vous plutôt que chaque jour qui passe c’est de l’argent que vous perdez ! Donc même si vos listings ne sont pas optimisés dans un premier temps, utilisez cette méthodologie, mettez en place cette méthode, afin d’avoir déjà des listings et même des ventes, car vous commencerez alors peut-être – c’est quasiment sûr ! – à vendre sur l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne. Si vous faites une dizaine ou une quinzaine de ventes en France ,vous aurez alors forcément quelques ventes en Angleterre, en Allemagne, en Italie ou en Espagne ! Et cela permettra à Amazon d’avoir vos listings et de commencer à « alimenter » l’algorithme sur votre produit, donc ne perdez pas de temps ! Je vous conseille vraiment d’utiliser cette méthode, si vous ne parlez pas d’autres langues ou si vous n’avez pas envie d’utiliser les autres méthodologies que je vous propose dans cette vidéo. En utilisant celle-là, honnêtement, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas pouvoir la mettre en place !

Si par exemple on rajoute ici « bonjour », on va avoir ensuite hello, halo, buongiorno, buenos dias et aussi en japonais. On peut mettre aussi « maison » et on aura house, haus, casa et casa. Donc vous voyez que ça fonctionne vraiment plutôt bien, puisque dès que vous ajoutez des mots clés directement sur cette première colonne B, toutes les autres vont s’alimenter dans les bonnes langues automatiquement ! Donc, honnêtement, faites-le, ça va vous prendre dix secondes si vous utilisez mon template, qui est à télécharger directement en dessous de la vidéo. Vous allez être redirigé vers l’article de cette vidéo sur le site amzcokpit.com et ensuite vous allez pouvoir l’utiliser comme vous voulez, l’améliorer, le modifier, en faire vraiment bon usage en fonction de votre business !

On passe tout de suite à la dernière méthode que je vous propose pour traduire vos listings.

Nous voilà maintenant sur la 4ème méthode pour traduire un nouveau listing. Je pense que c’est la meilleure des façons de faire, à partir du moment où vous avez un petit budget alloué afin d’avoir de très bons listings, bien traduits par des natifs, donc par des personnes, des humains, qui en plus sont vraiment natifs dans ces langues. Pour ça, il suffit de trouver des freelances et nous on vous préconise, chez AMZcockpit, de passer directement sur Fiverr. C’est une marketplace de freelances et de personnes qui vous proposent différents services.

Donc ici, on va taper par exemple « translate french to english » et là, on a différentes personnes qui vous proposent de traduire : « I will professionally translate english to french », et à mon avis il fait aussi l’inverse. Ici « english, french, italian and spanish », alors là je vous déconseillerai de « passer » par des personnes qui parlent 4 ou 5 langues. On peut parler 4 ou 5 langues, c’est sûr et certain, il n’y a pas de soucis pour ça, par contre on a toujours des facilités dans une ou plusieurs langues. Donc, ce que je préconise, c’est de prendre si possible un vrai italien, un vrai anglais, un vrai espagnol et un vrai allemand, pour traduire vos listings. Car il y a plus de personnes qui parlent anglais que de personnes qui parlent français donc, idéalement, il faudrait trouver une personne qui vous traduise du français vers l’anglais et ensuite vous allez chercher des personnes qui « translate english to spanish » et là vous allez avoir beaucoup plus de résultats.

Dans un premier temps, on va garder le french to english, et sur cette façon de faire, pour cette méthode on a deux possibilités :

La première c’est de prendre une personne comme celui-là, voilà, cette personne va vous traduire de « english to french » et de « french to english », donc cette personne est potentiellement capable d’aller traduire vos listings. Soit vous avez fourni un fichier Excel, soit un fichier Word, et il va vous le rendre dans le même format. Ça va vous coûter 4€65 pour traduire 500 mots de ce que j’ai vu. Il a des bonnes critiques, 33 avis. Encore une fois, les avis c’est ce qui prime partout, sur Fiverr, sur Amazon et sur toutes les autres marketplaces. Donc ça c’est une des premières façons de faire, à vous de voir un petit peu les personnes avec qui vous voulez travailler. Ici il y a 381 avis, « english, french to italian » donc elle parle anglais, français vers l’italien. Essayez de regarder des personnes qui ont vraiment énormément d’avis, là il y a 1 000 avis, « 400 words from french to english and vice versa », donc là c’est plutôt pas mal aussi. Alors à vous de faire votre petite sélection de freelances, de traducteurs, et pour 5€, vous aurez une traduction qui sera de 500 mots environ, c’est plutôt pas mal je pense ! Donc à vous de faire votre petite sélection de freelances. Chez AMZcockpit on a déjà travaillé avec des personnes mais on ne va pas forcément vous les recommander. Pourquoi ? parce que tous les jours il y en a des nouveaux ! On ne va pas faire un benchmark de tous les meilleurs freelances avec qui on a pu travailler. On avait travaillé avec certains freelances pour nous traduire des emails template dans AMZcockpit, et c’est exactement la façon dont on a fait : on a été sur fiverr, on a cherché des traducteurs dans chaque langue et on a demandé à traduire des emails template que vous retrouvez dans votre compte.

Ensuite, la deuxième méthode que je vous propose, c’est peut-être de passer directement par des personnes qui vont traduire vos listings. Vous voyez ici « Amazon listing translation for EU and US marketplaces » et là elle va traduire littéralement et elle a déjà travaillé avec Amazon. Donc c’est ce que vous attendez, elle a déjà travaillé avec des listings Amazon, elle sait qu’il y a des « backend keywords », des titres, des bullet points… Donc vous voyez, vous tapez peut-être des mots clés comme « translation » et vous allez avoir des listings. On va prendre celui-là et pour 55€82, vous allez avoir la traduction, la recherche de key words, les mots clés pour le PPC et l’HTML description. Cette description html est tout en bas et, sur ce listing, on va vous la traduire. Ici vous avez la même chose avec un autre freelance qui vous propose la même chose.

En gros, vous avez directement la possibilité de faire chercher des keywords par ces freelances. Pourquoi ? Parce que si vous vendez par exemple un humidificateur comme dans l’exemple qu’on a pris, ce n’est pas forcément le mot clé « humidificateur » que les italiens vont rechercher, ils vont peut-être avoir une autre réflexion et une autre méthode de recherche directement sur Amazon. Pourquoi ? Parce que « humidificateur », il ne faut pas le traduire littéralement quand on fait des listings sur d’autres marketplaces et dans d’autres langues. Je vous conseille donc, si vous avez un budget de 50€ par exemple. Pour 50€, si vous cherchez encore un peu plus, vous pouvez traduire votre listing et avoir les key words, les descriptions html. Donc, soit pour 5€ vous avez 500 mots de traduction normale, soit pour 50€ vous avez vraiment la recherche et la création de votre listing, enfin la traduction complète de votre listing par un freelance qui maîtrise déjà Amazon.

Petit bémol : on est tous un petit peu parano sur Amazon quand on parle de nos produits. Donc, si par exemple cette personne vous propose une traduction d’Amazon de votre produit, de votre listing Amazon, il est fort probable qu’elle soit aussi vendeur sur Amazon. Alors, si vous avez une niche où vraiment il n’y a pas de concurrence, vous allez potentiellement partager votre produit avec ce freelance, ce traducteur qui est peut-être un vendeur sur Amazon avec les risques que ça engendre. Il y a donc du pour et du contre dans cette façon de faire et je pense que c’est à vous de voir et d’analyser, peut-être d’en discuter. Il suffit d’envoyer un message à cette personne ici en cliquant sur « contact me », vous lui envoyez un petit message en lui demandant si elle est vendeur sur Amazon car vous recherchez quelqu’un qui maîtrise vraiment Amazon. Si elle vous répond « oui je suis vendeur et je continue à vendre », je vous dirai de faire un petit peu attention sur votre listing et de ne pas forcément le partager. C’est mon propre avis, maintenant si elle vous dit qu’elle n’est plus vendeur et qu’elle avait fait ça avant, alors pourquoi pas ! Dans tous les cas, encore une fois, c’est à vous de prendre vos responsabilités sur cette partie. Alors prenez-le vraiment en compte, une personne qui maîtrise Amazon a potentiellement était vendeur sur Amazon. Mais c’est tout de même la meilleure façon de faire, selon moi, pour traduire vos listings. C’est forcément la plus onéreuse pour avoir un vrai bon listing et une bonne recherche, ça coûte plus ou moins 50€ par listing et par langue. En gros, si vous êtes sur 5 langues, enfin sur 4 langues puisque le français vous avez dû le maîtriser vous-même, vous êtes sur 4 x 50€ euros soit 200€ pour traduire tous vos listings parfaitement sur Amazon et par des vrais natifs. Ce que je vous conseillerai de faire aussi, c’est peut-être de prendre cette personne ou une autre personne qui vous fait votre listing complet, et d’aller ensuite payer une personne en plus, un autre freelance, qui va apporter sa touche perso et peut-être améliorer encore les mots clés et la traduction. Je pense qu’une vérification comme ça va vous coûter un peu moins cher, donc 20 ou 30€ pour refaire une passe, donc j’ai tendance à dire qu’un listing, par langue, va vous coûter 80€ pour le traduire parfaitement sur un pays par deux natifs du coup.

Cette vidéo est maintenant terminée ! Vous avez différentes méthodes pour traduire vos listings de façon automatique et de façon un peu plus « humaine ». Dans un premier temps, je vous conseille vraiment de mettre en place les astuces de façon automatique, ça ne vous coûte pas d’argent, c’est super simple à mettre en place et le but, encore une fois, est de mettre en vente vos produits et vos listings sur tous les pays d’Europe le plus rapidement possible, même s’ils ne sont pas optimisés dans un premier temps. Ensuite, forcément, je vous conseille vivement de prendre des personnes natives qui vont vous traduire vos listings parfaitement, avec des phrases, et qui ne seront pas pris en compte par des automates comme google translate par exemple. Mais, dans un premier temps en automatique et dans un second temps, à partir du moment où on fait des ventes et où vous avez un peu plus de temps, faites-le réaliser par des natifs sur les deux méthodologies que je vous ai donné dans cette vidéo. N’hésitez pas, si vous avez des questions, à les poser directement dans les commentaires de cette vidéo, on y répondra avec grand plaisir comme à chaque fois ! Vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne, on va essayer de publier de plus en plus de vidéos de ce genre, pour vraiment vous apporter un maximum de valeur, ne pas louper des ventes et maximiser vos résultats sur Amazon !

A bientôt pour une prochaine vidéo !

AMZ cockpit

Leave a reply